Magnini et L’Hirondel s’imposent dans la ferveur basque !

Une Skyrhune 2019 exceptionnelle encore cette année !

Toujours plus d’ambiance et de monde sur le parcours pour assister aux victoires de Davide Magnini (Salomon Italie) et Blandine L’Hirondel sur les pentes surchauffées de la Rhune. C’était de la folie. Tous les coureurs sont unanimes pour relever le caractère tellement atypique de cette grande fête… la Skyrhune ne se décrit pas, elle se vit, de l’intérieur ou de l’extérieur, de la course à l’après-course …

 Dans la course féminine, Blandine L’Hirondel a réalisé une course incroyable. On pensait le record 2018 d’Anaïs Sabrié intouchable (2h15’30”) … et pourtant tout a volé en éclat ! Blandine a survolé la course dès les premières pentes, creusant des écarts stupéfiants avec des athlètes comme Amandine Ferrato, Lucille Germain et Oihana Kortazar. Au fil des kilomètres elle est passée du top 30, au top 20… pour boucler cette Skyrhune 2019 avec le sourire, en 14ème place au scratch et un nouveau record en 2h12’08” ! La championne du monde 2019 prouve encore une fois tout son potentiel et son talent. Derrière Blandine, à plus de 12’… c’est la basque Oihana Kortazar (Salomon) qui prend une nouvelle 2ème place sur la Skyrhune, et une superbe bagarre pour le top 5 avec la grande surprise du jour, Nadège Servant (Esclops d’Azun), 3ème en 2h28’15”, puis Lucille Germain (Team Matryx) en 2h28’36”et Amandine Ferrato (Hoka) en 2h28’48”

Chez les Hommes, premier kilomètre toujours explosif pour la quête du maillot vert. Emballé en 3’09” par Baptiste Chaubadendeguy ! Dès les premières pentes, ça explose de partout. 

Le prodige Italien assume son statut de favori comme à son habitude malgré ses 22ans. Au premier pointage km4 dans la ferveur de Miramar, seul Didier Zago réussi à s’accrocher. Thibaut Baronian, Ricardo Borgialli, Arnaud Bonin, Gédéon Pochat, Julien Michelon et Antonio Alcalde semblent déjà décrocher. 

Les 2 hommes de tête vont se livrer une bagarre sur les bases du record de la course (Baronian – 1h53’27”) jusqu’au pied de la Rhune Km14, l’écart ne dépassant pas la minute encore. Mais Davide creuse l’écart dans le mur final et bascule avec 2′ d’avance. Le trou est fait, les 2 places semblent figées pour la descente, car le podium est désormais plus de 5′ derrière l’International Pyrénéen. Sur les derniers kilomètres, c’est la course au record qui tient tous les spectateurs en haleine : 10” de retard au Sommet (Km14,5), 20” d’avance au pied de la dernière bosse (Km17) … et une victoire à Ascain en 1h53’45”… 18” derrière le record !!! Quelle course.

Didier Zago monte pour la troisième année consécutive sur le podium de la Skyrhune avec une 2ème place incroyable et finalement c’est Antonio Alcalde (Esp – Dynafit) qui termine 3ème en 2h02’05”, à la bagarre avec Ricardo Borgialli (Ita – Salomon) en 2h02’38”. Thibaut Baronian rentrera 5eme en 2h03’37”, dans une course compliquée entre le Km5 et le Km10 mais où il prend de nouveau le maillot à pois avec un nouveau record stratosphérique sur la montée en 25’38” (2,2km- +700). Un top 5 international qui fait plaisir.

A l’issue de cette course démente n’oublions pas le classement final de la Golden Trail National Series France/ Belgique.

Pour les hommes les 3 coureurs ayant participé aux 2 manches qualificatives et à la finale gagnent leur billet pour 3 courses de la Golden Trail World Series 2020:

1er Arnaud Bonin  Team SCOTT France

2ème Ricardo Borgialli Team Salomon Italia

3ème Nicolas Bucci Team Salomon Belgique

Pour le classement féminin une seule des qualifiées a participé à la finale et remporte donc la Golden Trail National Series France/Belgique

 1ère Oana Mhalcea